Tests PCR : l’Académie de médecine recommande de ne plus les rembourser

Économie, Santé

mise à jour le 26/06/21

Test PCR

Alors que l’immunisation de la population perd de la vitesse, l’institution estime que le « recours répété aux tests RT-PCR » détourne les individus de la vaccination. Or si les tests de dépistage « pratiqués pour convenances personnelles » devenaient payants, alors cela inciterait les voyageurs à se faire vacciner.  

En effet, l’Académie nationale de médecine effectue une distinction importante. Alors que les tests à visée diagnostique diminuent — avec la baisse du taux national d’incidenc e— la pratique des tests dans l’objectif d’obtenir un « pass sanitaire » a augmenté — la validité d’un résultat négatif n’excédant pas 48 à 72 heures. Conséquence : l’institution recommande de maintenir la gratuité des tests RT-PCR et des tests antigéniques prescrits pour la détection du SARS-CoV-2 à des fins diagnostiques, mais de suspendre le remboursement des tests RT-PCR et des tests antigéniques « pratiqués pour convenances personnelles » (obtention d’un pass sanitaire, voyages internationaux) chez les personnes non vaccinées. Afin de mesurer l’impact de cette décision sur l’adhésion à la vaccination, elle encourage l’exercice d’un suivi.  

Lire l’article…

partage cet article !