Pass Sanitaire : 67 % des participants au sondage sont contre

Santé

mise à jour le 03/05/21

C’est une déculottée que s’est pris le pass sanitaire. Sur dix personnes ayant participé à une vaste consultation, lancée par le Conseil économique, social et environnemental (Cese), sept  sont contre le pass sanitaire. Elles mettent en avant « une atteinte aux libertés privées ».

Plus de 67,1 % des participants se sont déclarés « très défavorables »

À la question «Que pensez-vous du passeport vaccinal, dans le cadre d’une utilisation pour accéder aux lieux aujourd’hui fermés (restaurants, cinémas, stades, musées…) ?» plus de 67,1 % des participants se sont déclarés « très défavorables », 5,6 % « défavorables », 2 % « mitigés », 5,1 % « plutôt favorables » et 20,2 % « très favorables », selon les résultats rendus publics par le Cese.

« La possibilité de rouvrir les lieux fermés, de voyager à nouveau et de retrouver sa liberté », sont autant d’arguments mis en avant pour la mise en place de ce passeport. Alors que les opposants mettent eux en exergue leurs craintes quant à « l’atteinte aux libertés privées, l’absence de preuves sur l’efficacité et la sûreté du vaccin et le fait que le passeport créerait une discrimination entre les citoyens ».

Une participation record

L’enquête sur le passeport vaccinal a été lancée le 17 février et terminée un mois plus tard, recueillant plus de 110 000 contributions. « Une participation record », selon les organisateurs qui ont remis les conclusions au Pr Alain Fischer, le « Monsieur vaccin » du gouvernement, et au collectif de 35 citoyens tirés au sort pour améliorer la stratégie vaccinale contre le Covid-19.

Lire l’article…
#NonAuPassDeLaHonte

partage cet article !