Interview C4SH : notre correspondant Samuel sur le covid en Russie

mise à jour le 22/08/21

Samuel

Samuel, 66 ans, en Russie depuis 1990, a ouvert le premier magasin français à Moscou. Il a subi le confinement imposé par le maire de Moscou (opposant à Poutine) pendant deux mois sans indemnité pour les commerçants, puis comme 75 000 personnes, il a porté plainte contre cette décision. Plainte rejetée, amendes, ensuite « les policiers se sont calmés ». La vie normale a repris son cours : dans les restaurants, les bars, pas de masques. Certains médecins corrompus par les laboratoires n’ont pas traité leurs patients, d’autres ont soigné avec le protocole « Raoult ». Pour cause de pénurie le Plaquénil est passé de 5,5 € à 80 € au marché noir. Les diverses régions ont des politiques différentes… Proportionnellement, le nombre de décès pour cause de covid est largement inférieur à celui de la France. Samuel nous offre une vision pleine d’humour et d’empathie pour ce pays dans lequel il veut rester jusqu’à la fin de ses jours.

 

partage cet article !