Bienvenue à Xavier Gorce : il est des nôôtres !

Humour

mise à jour le 28/01/21

Xavier Gorce

Il était une fois une France qui aimait ses « chères têtes blondes » (on pouvait parler comme ça sans être ni pédophile ni raciste). Une loi de protection de la jeunesse permettait d’interdire Hara-Kiri à l’étalage. Il y avait donc une censure. Il y avait aussi d’un côté les riches et de l’autre les pauvres (le match n’était pas encore gagné).

Le Hara-Kiri anarchiste des années 60 est devenu un Charlie subventionné à l’humour obligatoirement enseigné dans les écoles. Parallèlement les classes sociales ont été remplacées par les communautés. Ainsi les Français sont devenus des mineurs, euh, non… des minorités, des victimes à défendre parfois contre elles-mêmes. La liberté d’expression est totale, mais pas aux dépens des minorités. Et il y en a ! de toutes les couleurs, de tous les âges et de tous les sexes.

Garant de cette très nouvelle forme de liberté d’expression, Le Monde s’excuse donc de ne pas avoir censuré un dessin de Xavier Gorce qui blaguait sur le thème de l’inceste (voir ci-contre). Autant il est recommandé de trouver drôle un dessin sur les musulmans potentiellement tous terroristes, les Noirs potentiellement tous dieudonnistes, les Blancs potentiellement nazi-pédo-racistes, autant il faut faire attention aux blagues sur les homos, les victimes de pédophiles, les Juifs. A propos, ça existe encore les blagues juives ? En tout cas plus aux comptoirs des bistrots. Peut-être en Israël…

Le Monde explique — très clairement — sa position :

« L’erreur de la publication était la nôtre. Il ne s’agit ni d’une censure (le dessin reste publié) ni, a fortiori, d’une sanction à l’endroit de notre dessinateur. Il s’agit encore moins d’une remise en cause de notre engagement permanent en faveur du dessin de presse. […] Nous accueillerons, dans les semaines qui viennent, un ou une dessinatrice pour succéder à Xavier Gorce dans notre newsletter “Le Brief du Monde”. Nous persisterons à défendre ce genre particulier de la liberté d’expression, y compris quand il nous dérange et nous bouscule, tout en restant vigilants sur notre liberté de publier en demeurant fidèles à nos valeurs. »

Message de Marcel :

Xavier, te fais pas chier avec ces demi-couilles, prends ton crayon, ta bite et ton couteau et ramène ta fraise chez nous. Au Média en 4-4-2, on a le taille-crayon qui chauffe et la gomme a pris sa retraite y’a bien longtemps, tu peux griffonner sur l’inceste, les transgenres ou le CRIF, on s’en tartine la biscotte.
Après on sait bien que t’as collaboré pour ce journal et que ce n’est pas pour la gloire mais pour la soupe, on sait que t’es anti Gilets-Jaunes, anti tout ce qu’il y a dans le 4-4-2, mais comme on est plus « Charlie » que « Le Monde » c’est la moindre des choses.
On t’attend Xavier ! Bisous ! Tu peux nous contacter via cette adresse mail : [email protected]

partage cet article !